Retard / Annulation JET Airways : Le règlement 261/2004 prévoit jusqu’à 600€ par passager

Le jour J est enfin arrivé. Vous allez partir en vacances et vous envoler vers votre destination avec la compagnie Jet Airways. Vous êtes prêt pour votre voyage.

Sauf qu’à votre arrivée à l’aéroport, on vous annonce que votre vol est annulé ou retardé. Ce changement peut provoquer d’innombrables conséquences sur votre planning. Comment faire face à la situation ?

avion jet ariways

La compagnie Jet Airways en quelques lignes

Jet Airways est une grande compagnie aérienne privée indienne. Fondée en 1992 à Bombay en 1993, elle a commencé à desservir les États-Unis en 2006 après avoir reçu sa licence de vol. Elle s’est par la suite développée pour avoir à son actif plus d’une centaine d’appareils : des Boeings 777-300ER, des Boeings 737, des Airbus, des appareils turbopropulsés ATR 72-500 et ATR 72-600.

Avec ses appareils, elle a pu alors manifester sa présence partout dans le monde, notamment en Amérique, en Asie et en Europe. Actuellement, elle compte 69 destinations. Jet Airways fait partie des compagnies aériennes qui se conforment à la réglementation 261/2004 sur le droit des passagers mais sous certaines conditions.

En effet Jet Airways n’étant pas une compagnie aérienne européenne le seul moyen pour vous d’être indemnisé est que votre vol décolle d’un pays européen ou bien que Jet Airways soit une correspondance d’un vol décollant d’un pays européen.

 

Vol retardé/annulé : les obligations de la compagnie Jet Airways

À l’aéroport, des imprévus peuvent survenir et occasionner des modifications concernant les vols. En cas d’annulation de vol ou de refus d’embarquement pour des raisons de surbooking, les passagers de la compagnie Jet Airways qui décollent d’un pays de l’Union européenne sont protégés par le règlement européen 206/2004.

D’après celui-ci, la compagnie Jet Airways doit verser une indemnisation pour le vol annulé ou retardé. Le montant de l’indemnisation se calcule en fonction de la distance à vol d’oiseau et de la durée, et va de 250 à 600 €.

Pour un trajet ne dépassant pas les 1500 kilomètres avec un retard de 2 heures ou plus, vous avez droit à une indemnisation de 250 €. Ce sera de 400 € pour un trajet allant de 1500 à 3500 km avec un retard de 3 heures ou plus. Jet Airways doit vous verser 600 euros au-delà des 3 500 km et 4 heures de retard.

Dans le cas où votre vol est retardé d’au moins 2 heures, la compagnie aérienne Jet Airways aussi est tenue de vous offrir un repas et du rafraîchissement. Elle doit également vous payer une nuit d’hôtel si le départ est reporté pour le lendemain. Enfin, sachez que vous êtes aussi en droit de demander de vous faire rembourser votre billet pour un retard de 5 heures et plus.

 

Comment faire pour être indemnisé ?

Au cas où vous êtes victime d’une annulation ou d’un retard de vol, certaines procédures sont à connaître afin de jouir des indemnités prévues par cette législation européenne. Tout d’abord, vous devez rédiger une lettre réclamation et l’envoyer au service client de Jet Airways. Joignez à votre demande tous les justificatifs. Sinon, vous pouvez aussi utiliser le formulaire de contact de Jet Airways disponible sur le lien suivant : https://www.jetairways.com/FR/FR/ContactUs/guest-relations.aspx.

Toutefois, avant d’effectuer cette démarche, sachez que dans certaines situations, la compagnie Jet Airways n’est pas tenue de vous rembourser. Cette réglementation européenne ne s’applique pas lorsque le retard ou l’annulation du vol a été causé par des circonstances qui n’ont rien à voir avec les responsabilités de Jet Airways.

Il peut, par exemple, s’agir de mauvaises conditions météorologiques. Aussi, elle n’aura à vous verser aucune indemnisation si vous avez été informé de l’annulation du vol deux semaines avant, ou encore si la compagnie vous a proposé un autre vol qui part à une heure proche de celle qui a été prévue.

intérieur avion jet ariways

Ainsi, cette réglementation en vigueur donne aussi aux compagnies aériennes le moyen de se défendre afin de ne pas verser les indemnisations. Lorsque tout a été confirmé que les efforts de la compagnie n’auraient pas pu faire grand-chose, elle n’aura pas à indemniser les voyageurs.

Dans le cas où vous avez effectué une réclamation et n’avez pas obtenu satisfaction, vous pouvez vous adresser à l’autorité compétente dans votre pays ou encore à la DGAC. Nous pouvons aussi vous assister dans cette démarche afin de vous aider à faire valoir vos droits. Nous facturons une commission de 25 % de la somme perçue en cas de réussite. Le cas échéant, vous n’aurez rien à payer.

Indemnisation vol retardé / Annulé